• Doux moment

    Entre deux petites heures qui passent vite, je prends un peu le temps d'un café et d'un écrit. Dans trois-quard d'heure, je ramènerais ma Perle chez sa nourrice. Malgré le temps nuageux, elle est calme, ne pleure pas et gazouille seulement doucement, admirant les nouveaux jouets que j'ai posé dans son parc. Dans cette maison, où les cartons s'entassent encore, elle aura tout l'espace rêvé pour jouer. Elle a désormais sa chambre pour elle seule. Elle a 10 grosses peluches et 20 petites que j'ai délicatement posées sur un placard. Ce week-end, on mettra sa tapisserie jaune, verte et bleu, dans sa chambre. J'ai toujours eu l'impression que je ne serais pas une mère ainsi, mais je sens que je deviens exactement comme les autres.

    Ma Perle, ne m'en veux pas !


  • Commentaires

    1
    Nana
    Mardi 18 Avril 2006 à 21:14
    Admirative
    Je ne sais pas par quel hasard je suis tombée sur ce blogg mais le hasard fait parfois bien les choses. Je trouve votre histoire magnifiquement belle, douce et sensuelle. Pourvu que ça dure toujours. Moi j'attends sagement ma princesse. Amitiés
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :