• Ennui...

    Voilà que j'ai ramassé le linge, malgré ma lourdeur et les coups de pieds de mon bébé. Je passe malgré tout mon temps devant cet ordinateur, je trouve les minutes et les heures extrêmement longue. L'absence de Lilia devient un supplice, je me surprends à la pleurer. Pourtant, elle sera là à 17 heures. Son temps de travail varie suivant la semaine, ses jours de congés aussi.

    Xavier risque de passer tout à l'heure, pour boire l'apéro. Je ne suis pas certaine que ça soit une bonne idée vu ma dégaine et ma vie fatiguée ; pourtant je me ferais un plaisir d'avoir des gens chez moi. Je ne suis pas fière de vouloir "jeter" le futur père, c'est finalement égoïste mon attitude. Mais ce ventre est très encombrant, je n'arrive même plus à prendre ma femme comme avant. Nos relations sexuelles, si je puis dire, sont sensiblement absentes !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :